Les maudits vents

Les maudits vents

2011-08-12 --- Dans la forêt des Adirondacks

https://static.blog4ever.com/2016/03/816195/Road-trip---tat-de-NY---jour-no-13a.jpg

 

De : Yvan Yvan - Montréal

Date : vendredi, 12 août 2011

À : parents et amis

 

Bonjour à tous

 

Aujourd’hui, je me suis encore payé une traite de kilométrage en plongeant au cœur des Adirondacks – du sud au nord, en plein milieu. J’ai passé la journée à monter et à descendre des côtes, et à tournailler sans arrêt. Je n’ai jamais vraiment dépassé les 80 km/hre. Je n’arrêtais pas de parler à mon Johnny Boy : « Come on, Johnny Boy ! Tiens bon ! Regarde autour de toi comme c’est magnifique ! »

 

Je lui disais cela pour l’encourager, mais dans ma tête, j’étais beaucoup plus nuancé… Magnifique, c’était exagéré… En fait, c’était très moyen. Et je dis moyen parce que ce n’était pas vraiment dépaysant. Ça ressemblait beaucoup aux paysages auxquels nous sommes habitués de voir dans le haut de la Mauricie / Lanaudière / Portneuf… Des montagnes – mais pas du tout de l’envergure de celles de Lake Placid –, de la forêt partout, des rivières, des lacs, des chemins très sinueux. La route était parsemée de petits hameaux de villégiature dans desquels les résidents vendaient des cossins sur des tables, en face de leurs maisons. Mais c’était peut-être le « festival de la vente de garage », dans ce coin-là, je ne sais pas… Et pour ceux qui aiment les sports nautiques, c’est l’endroit pour se laisser aller…

 

Touristiquement parlant, c’est assurément dans le nord-est des Adirondacks que ça se passe, dans l’environnement de Lake Placid – là où je me suis rendu la semaine passée. Ailleurs, les montagnes – les « vraies » montagnes –, ne sont pas vraiment au rendez-vous. Ou, si elles le sont, leur vue est obstruée par la forêt qui nous en bouche la vue. À vrai dire, et pour tout vous avouer, j’ai trouvé cette traversée des Adirondacks un peu monotone. Je n’ai pris aucune photo. Des arbres, tout le monde a déjà vu ça…

 

Et à 15h00, j’en étais sorti.

 

Et où j’étais à 15h00 ? À moins d’une demi-heure de la frontière…

 

Ce matin, j’avais pris la vague décision de – peut-être – coucher dans mon tout premier « camping » - vous vous souvenez, la place dévolue à la bonne Sainte-Anne, sur l'Isle-la-Motte ? Mais je serais arrivé là beaucoup trop tôt. Et puis, cette frontière, si près, et après deux semaines d’absence, était trop invitante. Ça fait que j’ai décidé de la traverser.

 

Et je suis content de l’avoir franchie à cet endroit : le poste était très sympathique, ce coup-ci : quasiment romantique… Un petit bâtiment tout simple, rouge et blanc, sans caméra de surveillance (ou bien elles étaient discrètement dissimulées) ; et avec une jeune douanière qui, ma foi, était gentille. Quand je suis arrivé là, j'étais seul. Pour ceux que ça intéresseraient, il était situé dans l’ouest de la Montérégie, à la jonction de la 39 (USA) et de la 138 (Québec), pas loin de Huntington (le village du fameux maire…).

 

Et là, je sais exactement à quoi vous pensez ! Vous pensez que je suis revenu chez moi, c’est ça, hein ?

 

Ben non ! Bine, bine !

 

J’ai plutôt fait un arrêt en banlieue de Montréal, où j’ai soupé dans une vraie maison et où je vais coucher dans un vrai lit, et prendre une vraie douche. C’est la résidence de ma sœur, qui a bien voulu accueillir le voyageur itinérant que je suis.

 

Et voilà : mon petit trip dans l’état de New York est terminé. Il aura duré deux semaines. D’après les commentaires que j’ai reçus tout au long de ces deux semaines, vous avez apprécié me suivre. Dites-vous bien que j’ai eu davantage de plaisir à recevoir vos encouragements et de vos nouvelles !

 

Demain, samedi, ou dimanche, je vous ferai un dernier petit topo de mes impressions générales. En attendant, je vous souhaite à tous un très bon week-end !

 

Yvan Yvan

 

Si vous désirez lire immédiatement la suite du road trip d'Yvan Yvan dans l'état de New York, cliquez ici.

 



15/03/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi