Les maudits vents

Les maudits vents

Le tour du monde en famille --- par Jérôme Bourgine

https://static.blog4ever.com/2016/03/816195/Montage-page-titre-Bourgine--J--r--me.jpg

 

LE TOUR DU MONDE EN FAMILLE

Par Jérôme Bourgine

Aux Éditions Presses de la Renaissance

2003

283 pages

 

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

 

SYNOPSIS (4e de couverture)

 

Jérôme et Sandra, en se mariant, se promettent de faire un jour le tour du monde avec leurs enfants à venir. Dix ans et trois enfants plus tard, c’est le départ. Ils quittent leur maison pour se lancer dans un périple familial d’un an sur les cinq continents.

 

Avec humour et enthousiasme, Jérôme raconte cette formidable épopée à l’école de la vie qui fut aussi une aventure intérieure pour chacun, riche de rencontres et de découvertes inoubliables.

 

Préparer un tel voyage sans grands secours financiers, partir pour une année sabbatique, faire découvrir le monde à ses enfants tout en leur permettant de suivre le programme scolaire, réaliser ses rêves avant tout, c’est possible : ils l’ont fait !

 

 

L’AUTEUR (4e de couverture)

 

Né en 1959, Jérôme Bourgine a été grand reporter pour la presse touristique et chef de rubrique à Madame Figaro, pour qui il a également réalisé des enquêtes de société. Depuis son tour du monde, il se consacre à l’écriture et s’occupe de la page livres du mensuel Changer tout.

 

https://static.blog4ever.com/2016/03/816195/Bourgine--J--r--me---Photo.jpg
photo : site lavoixducoeur.net 

 

MES COMMENTAIRES

 

On entend fréquemment parler d’adultes qui partent à l’aventure, sac à dos, et sans réservations d’aucune sorte. Il s’agit pour l’essentiel de personnes seules, ou de couples, ou d’amis.

 

Mais d’une famille ? Plutôt rare, ça.

 

Et encore, des familles qui parcourent la planète, on en voit, certes, mais elles se déplacent généralement en camping-car, genre, ou en voilier, ou en auto. Mais qu’en est-il de celles qui utilisent les moyens du bord pour circuler à travers les pays qu’elles traversent ? En bus ou en trains bondés, par exemple ? En faisant de l’auto-stop ? En empruntant des camping-cars – aussi –, mais seulement que pour se dépanner temporairement ? Avouez qu’on ne croise pas ce style de routards à tous les coins de rue.

 

Eh bien, c’est exactement ce qu’a effectué la famille Bourgine (la famille Trottemenu, comme ils se surnomment eux-mêmes) – mari, femme et trois gamins d’à peine dix ans : des Français, qui ont décollé le 25 juillet 2001, avec 120 kilos de bagages à bout de bras, pour un trip planétaire qui allait durer un an.

 

Sandra et Paul Bourgine avaient attrapé la piqure du voyage au moment de leur rencontre. Et ils avaient uni leur destin en se jurant d’entreprendre un tour du monde en famille lorsque leurs futurs enfants auraient atteint l’âge de 10 ans. Promesse tenue. Non sans mal, par contre, mais promesse tenue quand même.

 

Ce bouquin constitue ultimement un ouvrage de pensée positive à la Joseph Murphy. Et ce n’est pas peu dire ! En fait, toute cette aventure pourrait effectivement figurer en tant que success-story dans le fameux livre Le Secret ; célèbre best-seller international qui stipule, en substance, que vous n’avez qu’à croire en vos rêves pour qu’ils se réalisent. Voyez plutôt : pas vraiment fortunés, un an à peine avant leur départ, les deux parents ne savaient toujours pas comment ils financeraient cette expédition qu’ils projetaient d’accomplir. « La vie y pourvoira en son temps », répétait sans cesse le père – à sa façon – alors que le compte à rebours s’égrenait de jour en jour.

 

Un coup d’œil rapide sur Internet indique d’ailleurs que l’auteur côtoie bel et bien l’univers New Age de près. Car il n’a pas que ce bouquin à son actif. Il en a en effet écrit une dizaine d’autres, dont des romans pour enfants, pour ados et pour adultes, mais aussi quelques ouvrages traitant de trucs carrément ésotériques : l’évolution de la conscience et le voyage astral, notamment. Un chapitre entier de ce livre-ci est par ailleurs consacré à une sorte de trip psychadélo-spirituel un peu particulier qu’il a apparemment fait devant un miroir, dans un hôtel.

 

Nonobstant cela, l’histoire de Jérôme Bourgine va quand même un peu plus loin que la simple pensée positive, car l’homme n’est pas resté les bras croisés à attendre que les événements se mettent en branle d’eux-mêmes. Il a plutôt adopté la maxime : « Aide-toi et le ciel t’aidera ».

 

Entre autres choses, il a effectué une multitude de démarches pour tenter d’être commandité ; mais il a plus ou moins réussi, même s’il s’est vu offrir quelques cadeaux pratiques de la part de diverses entreprises. Mais c’est surtout un contrat professionnel de dernière minute qui lui a permis de recevoir un chèque au montant équivalent à ce qui leur manquait pour boucler définitivement leurs valises. Pour le reste, des négociations insistantes auprès de compagnies aériennes et de locations de toutes sortes, ainsi que l’acceptation de se priver de leur confort habituel, en plus de l’usage quotidien du bon vieux système D, ont contribué à ce que les Trottemenu puissent enfin plier bagage et demeurer à flot financièrement pendant un an.

 

Un voyage qui a exigé par ailleurs une planification monstre afin de tenir compte d’une foule de contraintes, dont les prix de billets d’avion, les perspectives d’être éventuellement hébergés par des amis – ou par des amis de leurs amis –, l’état des saisons dans les différentes parties de la planète qu’ils voulaient traverser, et j’en passe. Car on ne décide évidemment pas de parcourir le monde ainsi avec des gamins en bas âge comme on partirait seul, insouciant, à 20 ans, sans au moins un minimum de préparation et de précautions.

 

Ce bouquin ne met pas vraiment l’accent sur l’aspect touristique traditionnel de leur périple. Il se concentre plutôt sur les accueils chaleureux que cette famille a reçus de la part des villageois et des gens qu’ils connaissaient déjà ou non, sur le sens profond de leurs pérégrinations, et sur les émotions – très intenses – éprouvées au fur et à mesure de leur avancée. La vingtaine de photos couleur qui accompagnent ces propos démontrent justement cette ambiance familiale hors-norme dans laquelle Bourgine cherche à nous faire partager.

 

https://static.blog4ever.com/2016/03/816195/Bourgine--J--r--me---Photo-01.jpg

photo : site voyageons-autrement.com 

 

Et par émotions, je fais tout d’abord référence à la grande somme d’énergie demandée par l’auteur pour stimuler ses enfants avant et pendant leur odyssée – car on devine qu’il ne s’agissait pas tant de leur trip à eux que celui de leur père. Il insiste d’ailleurs beaucoup sur la notion de « famille » qu’il désirait vivre à fond les entrailles pendant cette virée ; une valeur prédominante à ses yeux, sans aucun doute.

 

Et par émotions, je parle aussi de toutes les situations de tension qu’un périple de la sorte a exacerbées – de façon régulière – au sein même de son couple. Il ne cache pas du tout les moments de frustration, de colère et démotivation qui se sont emparés de lui et de sa femme pendant la durée de cette expédition. Expédition qui a même failli tourner au divorce pur et simple. Une partie du bouquin est consacrée à la crise majeure qu’ils ont vécue tous les deux. Crise que je résumerais en énumérant les étapes suivantes franchies par l’auteur en personne : débâcle / prise de conscience (mea culpa) / cheminement intérieur / long retour vers l’amour véritable.

 

Tout bien considéré, et comme je le mentionnais précédemment, le livre de Bourgine n’est finalement pas tant un récit de voyage qu’une ode dédiée au bonheur de concrétiser ses rêves et de vivre à fond l’aventure de la vie malgré toutes les embûches et les dangers d’éclatement rencontrés en cours de route.

 

Cette doctrine ésotérique transparait effectivement à chaque page ; doctrine stipulant qu’il faut oser matérialiser ses aspirations les plus folles, oui ; qu’il faut dépasser ses peurs ; qu’il faut sortir de sa zone de confort et remettre sa confiance entre les mains de je ne sais qui de surnaturel ; et qu’il est primordial de focaliser sur la bonté – jamais très évidente – de l’être humain, et sur l’amitié, et sur l’amour. Et tout ça, dans un but de développement personnel et d’évolution.

 

Un bouquin à lire en tant qu’expérience concrète – et vraisemblablement réussie – de « pensée positive », de « réalisation de soi » et de « voyage intérieur ». Un must également si la « famille » représente une valeur essentielle à vos yeux.

 

Ci-dessous, la carte des différentes destinations parcourues par la famille Trottemenu pendant leur périple 2001-2002…

 

https://static.blog4ever.com/2016/03/816195/Bourgine--J--r--me--carte-du-voyage-.jpg

photo : site bourgine.pagesperso-orange.fr

 

MON APPRÉCIATION

(pour bien comprendre l’attribution de cette cote, lire rapidement ceci)

 

https://static.blog4ever.com/2016/03/816195/--val-livre-02--3-0--trans.png


SITES INTERNET DE L’AUTEUR

 

bourgine.pagesperso-orange.fr/

 

AUTRES OUVRAGES DE L’AUTEUR

 

Le voyage astral

Investigation

Éditions du Rocher

2002

 

Pékin Express : le guide du vrai voyageur

En collaboration avec Stéphane Rotenberg

Conseils pour voyager

Éditions M6

2009

 

Toute la vie

Roman

Éditions Sarbacane

2011

 

Bras de fer

Roman

Éditions Sarbacane

2012

 

Yaka aller voir les baleines… ou comment devenir le héros de son voyage

Conseils pratiques pour voyager et anecdotes de voyage diverses

Éditions Bréal

2012

 

Le voyage impossible

Roman

Éditions Sarbacane

2013

 

L’homme qui voulait voir tous les pays du monde

En collaboration avec André Brugiroux

Récit

City Éditions

2014

 

La révolte des animaux

Roman jeunesse

Éditions Pourpenser

2014

 

Ces français qui révolutionnent la médecine

En collaboration avec Laurence Bourgine

Investigation

Éditions de la Martinière

2015

 

La classe de mer de Monsieur Ganèche

En collaboration avec Maurèen Poignonec

Roman jeunesse

Éditions Sarbacane

2016

 

Mots pour Maux

Roman

Éditions Verger des Hespérides

2016

 

L’extraordinaire aventure de la conscience

En collaboration avec Alain Brêthes

Investigation

Éditions Oriane

2016

 



04/11/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi