Les maudits vents

Les maudits vents

2011-11-06 --- Marathon man

https://static.blog4ever.com/2016/03/816195/Escapades-urbaine-New-York---Jour-3a.jpg

 

De : Yvan Yvan North Bergen (banlieue de New York)

Date : dimanche, 6 novembre 2011

À : parents et amis

 

Bonjour à tous

 

Dimanche, le 6 novembre. La fatigue commence à nous rentrer dans le corps. Vouloir connaître New York comme un New Yorkais de souche en seulement trois jours a son prix à payer. « On n’a plus 20 ans », nous sommes-nous lamentés en revenant, tout à l’heure, en sirotant une petite bière pour tenter d’engourdir les maux…

 

Ce matin, pour bien commencer la journée, engueulade entre le chauffeur de la navette et une passagère Latino à propos d’un sujet futile. Engueulade unilatérale, plutôt, la passagère étant un brin hystérique. « Hé ho ! », le chauffeur lui a-t-il lancé, un moment donné. « It’s just 9h30… Relax m’am ! » Nous avons souri de compassion à ce pauvre bougre, pour l’encourager.

 

Aussitôt descendus en ville : direction, le port, pour une croisière autour de Manhattan. Ça valait la peine, malgré un guide aux accents patriotiques lyriques un peu énervants. Nous avons vu de l’extérieur ce que nous avions parcouru de long en large hier, en bus et à pieds. Il s’agissait d’une toute autre perspective. Reste celle (la perspective) des airs… En hélicoptère peut-être ? Mais à 80 $ pour 20 minutes, on va laisser faire et garder plutôt ça pour se payer une couple de  hot-dogs sur la Maine.

 

Et en après-midi, visite du nord de Manhattan, jusqu’aux abords de Harlem. En montant, sur Amsterdam Avenue, il y avait un « HLM » pas loin de Central Park. Paraît-il que chacun de ces logements va chercher dans les 15 à 20 millions de dollars. Et paraît-il aussi que certains autres, autour de Central Park, valent jusqu’à 70 millions ; dont le fameux Dakota Building (dernière résidence de John Lennon). Croyez-vous ça, vous autres ? En tout cas, si c’est vrai, vous auriez raison d’être indignés. C’est un peu… indécent, je vous l’accorde.

 

En parlant d’indignés… La manifestation qui nous a empêchés d’entrer dans Wall Street, hier, samedi – vous vous rappelez ? – était bel et bien une manifestation des Indignés de Wall Street. Je viens de lire ça dans les manchettes. Il y a eu du grabuge et quelques-uns ont même été arrêtés. J’ai donc apparemment vécu un événement historique, genre… Que d’aventures ! Tourisme extrême…

 

En parlant d’aventures… Avant de venir à New York, entre autres choses, je tenais à voir le hall du Muséum d’histoire naturelle en souvenir du film Une nuit au musée. Mais quelque chose de spécial m’en a empêché... Saviez-vous ça, qu’en fin de semaine se tenait ici le célèbre marathon de New York ? Ben oui… 47 000 (!) coureurs… C’est du monde, ça, mes amis : 47 000 coureurs dans le circuit + tous leurs parents et amis le long du parcours. L’événement se terminait dans Central Park : rues bloquées, donc, déviation du trafic et tout le bataclan…

 

J’ai tenté de me faufiler jusqu’au Muséum, mais deux rues avant d’y parvenir, la route m’a été coupée par le circuit des coureurs qui terminaient justement leur épreuve à cet endroit-là. Impossible de m’y rendre sans faire un très long détour et en me frayant un chemin à travers la foule à coups de machette. Même chose pour le mémorial de John Lennon. Pas de chance. Par contre, j’ai pu voir le bâtiment des dernières scènes du film Ghosttbusters 1, mais tout juste – voir photo ci-joint, particulièrement  pour MA et L.

 

Je ne vous parle plus de M&M, car je les avais perdues à partir du marathon ; celles-ci n’ayant aucun intérêt à encourager les pauvres marathoniens – même pas pour rendre hommage à John Lennon. Je ne voulais pas insister : « Let it be » que je me suis dit, et divisons-nous les tâches : elles ont fait ce qu’elles voulaient et j’ai fait de même. Rendez-vous à 17h30 sur la 42e. Mais New York étant un petit village de campagne, nous nous sommes croisés -- bong -- quelque part sur la Fifth Avenue… Le monde est petit en tabarnouche…

 

À partir de cet instant, j’ai fait une longue marche en passant par quelques endroits connus : Rockefeller Center, la Gare centrale, le Chrysler Building, le Waldorf Hôtel… Pour ceux qui ne le savent pas, le Waldorf est l’hôtel le plus prestigieux de la ville – l’équivalent du St-James, à Montréal. Je suis entré dans le hall, pour jouer les voyeurs. Je m’attendais à y rencontrer des messieurs cravatés et tout le kit. J’y ai plutôt vu des hommes et des femmes en shorts et en camisoles, emmitouflés dans la couverture en aluminium donnés aux marathoniens par les organisateurs de l’événement. C’était d’un chic fou…

 

Souper dans un petit restaurant thaï tout mignon sur la 9e Avenue ; quartier découvert tout à fait par hasard, ce matin, en revenant de notre croisière. Et le retour à l’hôtel, fourbus, courbaturés, éreintés, fatigués… Tourisme extrême, que je vous répète depuis le début de ces chroniques… Allez-vous commencer à me croire ?

 

Ah oui ! Je voulais vous dire…Vous vous rappelez le foulard que j’avais acheté, hier, dans le quartier chinois ? Eh bien, figurez-vous donc que depuis ce temps, je n’arrête pas de le voir au cou des New Yorkais déambulant dans les rues. Un peu interloqué, j’en ai passé la remarque à mes camarades. Elles m’ont appris que ce n’était pas étonnant, car il s’agissait d’un motif de foulard très branché de la marque Burberry. Je n’y connais absolument rien, mais elles m’ont aussi dit qu’il valait dans les 600 $. Incroyable, non ? Je l’ai eu pour 5 $... Je me doutais que j’avais fait une bonne affaire, mais à ce point…Pour ce qui est du marchandage, je suis un peu là, avouez…

 

Bon, en espérant que nos petits maux auront disparu pour notre dernière journée, demain. Pas facile, la cinquantaine…

 

Portez-vous bien !

 

Ici, Yvan Yvan, en direct de North Bergen, en banlieue de New York.

 

Si vous désirez lire immédiatement la suite de la petite virée d'Yvan Yvan à New York, cliquez ici.

 

 



16/03/2017
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi