Les maudits vents

Les maudits vents

2013-02-05 --- Pause prolongée


https://static.blog4ever.com/2016/03/816195/--quateur---jour-11a.jpg

 

De : Yvan Yvan – Quito

Date : mardi, 5 février 2013

À : parents et amis

 

Bonjour à tous,

 

Ben oui… La pluie, encore une fois… Pratiquement comme hier…

 

Rien fait d’autre à part l’école – touristiquement parlant, je veux dire. J’espère que cet arrêt forcé n’aura pas coupé mon élan d’énergie – ni votre élan de me lire... J’étais pourtant si bien parti.

 

J’en ai profité pour me rendre dans une agence de voyage. J’y ai rencontré Paola, une jeune équatorienne, gentille comme tout, efficace et – le summum – parlant français !

 

J’ai acheté quelque chose : une excursion pour quelque part, par là-bas… Excusez de ne pas être plus précis, mais je veux évidemment garder la surprise – et vous titiller un peu ! J’espère juste que la pluie aura cessé d’ici là (dimanche)… Sinon… Sinon, je ne sais vraiment pas… Une excursion sous la pluie, moi, ça va me refroidir ben raide…

 

Paola m’a en outre expliqué que je n’ai pas très bien choisi la date de mon retour au Québec…

 

Vous vous souvenez que je vous avais parlé de la fermeture imminente de l’Aéroport Mariscal Sucre, et de l’ouverture de l’autre, le Nouvel aéroport international de Quito, à l’extérieur de la ville ? Eh bien, paraît que les planificateurs ont très mal… planifié

 

L’aéroport sera prêt dans les délais prévus (20 février) – ça c’est OK –, mais non pas la route qui y mènera ! Elle sera encore en pleine construction ! Tu parles d’une affaire, toi ! Il faudra apparemment que je prévoie un minimum de deux heures pour m’y rendre à partir de Quito. Et ils ne savent même pas encore d’où partira la navette qui y transportera les voyageurs.

 

Ce qui veut dire que, le 21 février, je devrai quitter Quito (kitékito) vers 4h00 du matin… Si j’avais choisi de revenir deux jours plus tôt, soit le 19, je n’aurais eu pas à vivre tout ce capharnaüm… Je n’aurais eu qu’une banale balade de taxi de dix minutes à faire…

 

M’enfin… Chaque chose en son temps…

 

À part ça, je n’ai rien fait d’autre de l’après-midi : rien d’intéressant à vous raconter, je veux dire. Une chance que je dispose d’Internet, ici, chez Laly… J’ai surfé sur les sites qui parlent de l’Équateur, et j’ai commencé à organiser tranquillement pas vite le séjour que je ferai vers le sud, après l’école (en tenant compte des conseils de Paola).

 

C’est sur ce que se termine ma chronique d’aujourd’hui. Quand on n’a rien à dire, ce serait malhonnête d’en inventer, hein ?

 

Ci-joint, quelques photos de mon école et de ma prof privée, Liliana

 

À demain tout le monde !

 

Yvan Yvan

 

Si vous désirez lire immédiatement la suite du voyage d'Yvan Yvan en Équateur, cliquez ici.

 



20/03/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi